Les SDHI sont partout. Et personne ne le sait!
 
Nous voulons des coquelicots
 
EDITO

 
 
 
Chers signataires de l’Appel des coquelicots, les nouvelles sont à la fois excellentes… et désespérantes. Mais d’abord, un grand merci à vous tous, qui avez permis à ce mouvement de prendre son envol. En une année d’efforts sans relâche de centaines de groupes locaux, nous arrivons enfin à notre premier million de soutiens. C’est grand, c’est historique. La France est le premier pays au monde à connaître une pacifique révolte contre le poison des pesticides. Il ne restera pas seul, soyez-en certains.
 
Nos efforts communs ont changé l’atmosphère de ce pays. Jamais le débat sur les pesticides n’avait été aussi vif, aussi clair, aussi renversant. Mais ce n’est qu’un début, et il nous faut dire notre stupéfaction devant l’attitude de nos responsables politiques...
 
Je m'informe!
 
Le scandale tient en 4 lettres: SDHI. Il s'agit de fongicides massivement épandus, dans l'ignorance générale, dans les champs, les golfs et sur les terrains de sport de notre pays. Or ces pesticides ciblent la SDH, une molécule essentielle pour la respiration de nos cellules, avec pour conséquence de causer de graves maladies neurologiques et des cancers chez l’homme.
Ne les laissons pas répéter  la tragédie du Mediator et, pire encore, de l'amiante: faisons interdire ces poisons!
 
 
 
Un scientifique intègre
 
Retenez ce nom: Pierre Rustin. Chercheur à l'Inserm, c'est lui qui a posé l'hypothèse d'un lien entre l'usage de ces fongicides et une kyrielle de pathologies graves. Il vient de publier une étude fracassante, à nouveau balayée par l'Anses.
 
Je lis son interview
 
Une enquête
 
Un fongicide très utilisé. Des scientifiques qui alertent sur sa vraissemblable toxicité. Une agence sanitaire qui fait la sourde oreille... Un thriller dont nous sommes les victimes innocentes. Qui nous sauvera? Nous-mêmes!
 
Je parcours une critique
 
Une émission pour tout comprendre

L'émission Affaires sensibles, sur France Inter, était consacrée le 18 novembre au scandale des SDHI.

Un moment de radio puissant et instructif!


 
 
 
J'écoute l'émission
 

Je passe à l'action!

 
 
 
 
Nos élus pourront-ils, eux, obtenir de l’Anses les explications que notre agence sanitaire refuse de nous donner?
 
J'écris à mes élus
 
Quand l'Anses, notre agence sanitaire, va t-elle se décider à écouter la science?
 
 
 
J'interpelle le directeur de l'Anses
 
Je veux m'impliquer!
 
 
Dans tout le pays, des centaines de collectifs oeuvrent pour faire interdire les pesticides.
Rassemblements chaque 1er vendredi du mois. Opération de collecte de signatures et de collage. Rencontres avec les élus... Ils se bougent! Rejoignez-les!
 
Je rejoins un collectif!
Des gouttes pour les Coquelicots
 
Financez Nous voulons des coquelicots grâce à Lilo, le moteur de recherche solidaire:
👉 http://www.lilo.org/?utm_source=nous-voulons-des-coquelicots
Collectez 50 gouttes minimum et nous les verser:
👉 https://www.lilo.org/fr/nous-voulons-des-coquelicots/
 Notre association, indépendante de tout pouvoir, repose sur l'énergie de bénévoles! Nous avons besoin de vous pour continuer à agir, vous informer via le site et déveloper notre action sur le terrain
Chaque euro compte et donne droit à une réduction fiscale.
 
Facebook
Twitter
Instagram
Youtube
 
 
L'association Nous voulons des coquelicots utilise le moteur de recherche Lilo.
Rejoignez-nous et financez vos actions par vos recherches!
https://nousvoulonsdescoquelicots.org/
 
Crédit photos : Nous voulons des coquelicots; Copyright © Nous voulons des coquelicots Septembre 2019
 
 
Cet e-mail a été envoyé à lemaildejean@gmail.com
Vous avez reçu cet email car vous avez signé l'Appel des coquelicots
et donné votre accord pour recevoir des nouvelles de nos actions.
 
 
 
© 2019 Nous voulons des coquelicots